Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 14 juillet 2018 à 10h

3 parties : 1 2 3

14 juillet Altermondialiste - « Le Temps de la Palestine »

2018 > pour le 70ème anniversaire de la Nakba, la catastrophe, Attac - Pays d'Arles et le festival les Suds à Arles vous concoctent un 14 juillet palestinien :

> à 10h - Auditorium de l'espace Van Gogh
Projection de « 3000 nuits » de Mai Masri - Palestine/France 2016 - 103 minutes - JHR Films - VOSTFR.

"Prix du jury" du Women's International Film & Television Showcase (2015) à Los Angeles, "Prix du Public" au Festival International d'Annonay (2016), "Prix Jeunesse" au Festival International pour les droits de l'homme à Genève (2016), "Prix spécial du Jury" au Festival International de Washington DC (2016).
Layal, une jeune institutrice de Naplouse est condamnée à 8 ans de prison pour un attentat dans lequel elle n'est pas impliquée. Elle s'habitue progressivement à l'univers carcéral. Mais Layal découvre qu'elle est enceinte. Envers et contre tous, elle décide de garder l'enfant.
« On ne parle jamais des femmes palestiniennes emprisonnées, et pourtant elles ont été des milliers. Y compris avec leurs enfants. C'est un film de femmes. Où on parle de la solidarité des femmes, de la force des femmes. J'ai essayé de briser les stéréotypes. » Mai Masri, 2017.

> de 16h30 à 18h30 - Jardin patio de l'Espace Van Gogh
Présentation / débat avec Dominique Vidal, journaliste au « Monde Diplomatique » spécialiste du Proche-Orient et notamment du conflit israélo-palestinien, et auteur, parmi de nombreux autres ouvrages, de « Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron » , éd. Libertalia, 2018.

En invitant le premier ministre israélien, incarnation de l'ultranationalisme, à la commémoration de la rafle du Vél'd'Hiv, Emmanuel Macron a repris à son compte l'amalgame de la propagande israélienne entre antisionisme et antisémitisme. C'est une faute politique, car on ne saurait transformer une opinion en délit, qui se double d'une erreur historique. Jusqu'en 1939, l'écrasante majorité des juifs rejetait le projet sioniste. Et, 70 ans après la création d'Israël, la majorité des juifs n'y vivent toujours pas.

https://orientxxi.info/va-comprendre/antision…


1 2 3

Cette journée s'inscrit dans le cadre de 2018, le temps de la Palestine.

Autres rendez-vous "Palestine" dans la programmation Les Suds à Arles - Vendredi 13 juillet :
> à 14h30 « MAHMOUD DARWICH, ET LA TERRE COMME LANGUE » Simone BITTON / 1997, VOSTFR, 59 min Médiathèque - Espace Van Gogh. Présenté par Farouk Mardam-Bey, directeur des éditions Sindbad-Actes Sud, qui a édité M. Darwich.
> à 19h30 : TRIO JOUBRAN (PALESTINE) / 90 min À l'ombre des mots, hommage à Mahmoud Darwich
Les ouds de Samir, Wissam et Adnan Joubran et les percussions de Youssef Hbeisch laissent leurs subtils maqâms planer à l'ombre des mots du Poète disparu Mahmoud Darwich, avant de nous donner à découvrir des titres de leur futur album…
> Nuit des Forges Ouverture à 23h / Concert à 00h30 - 47SOUL (PALESTINE/JORDANIE/LONDRES) / 75 min
Révolutionnant la jeune scène de Ramallah à Damas et de Beyrouth à Londres où ils vivent, ces porte-paroles de la diaspora musicale palestinienne donnent au dabke, musique traditionnelle des mariages, une alternative électro.


1 2 3

À noter également, samedi 14 juillet - à 14h30 - Amphithéâtre de l'Espace Van Gogh, projection de :
« Moi, Magyd cherfi - portrait intimiste d'un chanteur devenu écrivain » de Rachid OUJDI / 2018, VF, 52 min
Présenté par le réalisateur.

Tous ces événements sont gratuits, à l'exception des concerts du Trio Joubran et de 47Soul.

Source : https://local.attac.org/13/arles/14-juillet-A…
Source : message reçu le 22 juin 21h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir