Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 18 septembre 2021 à 17h

Samedi 11 septembre,

2 000 manifestants ont défilé à Nîmes.

La mobilisation contre le PASS, toujours aussi importante.

.

2 000 manifestants ont parcouru les boulevards de Nîmes, samedi dernier, contre le PASS imposé par Macron (6 00 selon la Police …et «Une centaine» selon le Midi-Libre !).

En France on a dénombré environ 500 000 personnes dans les rues, (120 000 selon la Police).

Comme on le constate, la puissante mobilisation contre l'autoritarisme de Macron se poursuit de façon constante depuis le 12 juillet.

.

Cependant on observe que le Pouvoir, ne tolère pas que cette gigantesque protestation se prolonge. Et pour la première fois depuis deux mois, il a employé la force et la violence :

Ainsi, à Paris, Macron a fait déployer un gigantesque arsenal policier, qui a copieusement malmené les manifestants, avec boucliers et matraques ; lacrymos, et canons à eau ...ainsi que bien évidemment le triste LBD-40.

.

Cette démonstration de force, musclée, dans la Capitale, rappelle étrangement la façon dont il a réprimé le mouvement des Gilets-Jaunes.

Elle constitue surtout un avertissement pour tout le reste du pays. Macron a ainsi envoyé un message clair : « finie la plaisanterie » et il a même pris le sifflet pour dire clairement : «La récré est terminée».

.

Néanmoins ses coups de mentons autoritaires n' arrêteront pas la détermination de tous ceux qui défendent aujourd' hui dans la rue, les libertés. Ils n'arrêteront pas non plus le combat de tous ceux qui vont perdre leur emploi dès ce mercredi 15 septembre, car Le Prince l'a dit.

.

Donc, rendez-vous samedi prochain, dans les rues.

MAIS AUSSI :

- Jeudi 16 septembre, à 19 devant le Carré d'Art : « Apéritif en terrasse, SANS le PASS ! ».

- Samedi 18 septembre de 10 h. à 15 h. avec les GILETS-JAUNES : « Occupation du Rond-Point « KM/Delta ».

.

Source : message reçu le 13 septembre 12h