Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 25 novembre 2021 à 19h

Le PASS n'a rien de «sanitaire»

"Nous, on le refuse,

et on organise une terrasse de bar (sauvage)

sur les boulevards tous les jeudis soir".

.

Il y a d'abord eu le confinement sans masque (« inutile ! » disait Olivier Véran), puis le déconfinement avec masque (« indispensable ! » se contredisait le même Olivier Véran).

Ce n'était pas suffisant, il a fallu ajouter les gestes barrières (un genre de Haka), et la distanciation sociale (sauf dans les commerces !).

Enfin, miracle, un vaccin a été découvert. Mais depuis on n'arrête pas de multiplier les doses, tant son efficacité est limitée.

Et cerise sur le gâteau, est arrivé le PASS, qui permet de tout faire, si on est vacciné, et de ne rien pouvoir entreprendre, si on ne l'est pas. Mais surtout, il permet à la police de surveiller tout le monde, en générant un climat de peur, partout.

.

Ce PASS, est d'ailleurs ridicule dans ses applications concrètes. Ainsi, il est obligatoire pour les consommateurs qui prennent un verre à la terrasse d'un bar, mais il ne l'est pas pour les passants qui traversent la même terrasse. Il est imposé dans certains trains, mais pas dans d'autres. Il est indispensable dans les lieux culturels, mais pas dans les supermarchés, etc… etc…

Et c'est parce qu'on peut multiplier à l'infini, les absurdités de ce PASS, que nous le refusons.

C'est surtout, car il constitue un contrôle policier permanent, que nous le défions.

.

Source : message reçu le 22 novembre 10h